Suis-je Responsable si j’ai Acheté une Voiture d’une Précédente Arnaque ?

Acheter une voiture d’occasion peut avoir son lot de problèmes. Le point qui suscite beaucoup d’inquiétudes est de savoir si l’on est responsable en cas d’achat d’une voiture issue d’une précédente arnaque.

C’est un point particulièrement intéressant puisqu’il est possible d’être victime de plusieurs types de malversations lorsqu’on achète un véhicule d’occasion. Il est aussi important de faire un certain nombre de vérifications avant de conclure le fameux achat.

Suis-je responsable si j’ai acheté une voiture d’une précédente arnaque ?

L’arnaque ne concerne pas seulement les acheteurs, mais aussi les vendeurs. En effet, lors de la vente d’un véhicule, le vendeur peut aussi être victime d’une arnaque comme un paiement avec un faux chèque (cas le plus fréquent). Généralement, les acheteurs véreux ont pour seule ambition de revendre à une autre personne à l’étranger de préférence.

Dans ce genre de situation, si vous êtes l’acheteur final, il est important pour vous de prendre de grosses précautions dans la vérification des différents documents. En général, une technique simple consiste à poser quelques questions sur le passé de la voiture à votre vendeur. Les balbutiements peuvent vous faire comprendre que ce passé est douteux.

Sans faire ces vérifications, vous pouvez à tout moment être interpellé par l’ancien vendeur qui possède avec lui des références pour pouvoir rechercher la voiture. Les procédures pour pouvoir vous rendre non responsable seront très longues et stressantes.

Les types de malversations courantes à l’achat d’un véhicule

En tant qu’acheteur, vous pouvez être victime de plusieurs malversations. Mais il en existe 3 qui sont très récurrentes et que vous devez absolument connaitre :

  • Le vice caché : ici, votre vendeur fait exprès de ne pas vous montrer un défaut que possède la voiture. Il ne s’agit pas d’un défaut banal, mais en général d’un défaut pour lequel la vente aurait pu être annulée. Or, dans le cas de la présence d’un tel défaut, le vendeur à l’obligation de vous présenter cette faute et c’est libre à vous de continuer ou stopper la vente.
  • Le défaut de conformité : Il s’agit ici du fait que la voiture que vous recevez ne soit pas la même que celle que vous avez vue et qui est décrite dans le contrat de vente.
  • L’arnaque de paiement : ceci peut se présenter de plusieurs façons. La plus connue est de payer le vendeur, mais de ne jamais recevoir le véhicule. Cela arrive souvent chez les personnes qui font les achats à distance. C’est pour cela qu’il est important d’être présent sur les lieux et de faire l’achat soi-même.
Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Toutloc
Logo