Moteur hydraulique, Comment cela fonctionne et quel sont les pannes courantes ?

Les moteurs hydrauliques se caractérisent par leur grande variété. Quels qu’ils soient, ils ont l’avantage d’être dotés d’une puissance massive plus élevée et d’un couple de démarrage important. Susceptibles de connaître des pannes, ils ont besoin d’un bon entretien qui passe par le remplacement de certaines pièces.

Qu’est-ce qu’un moteur hydraulique ?

Le moteur hydraulique est un dispositif qui convertit une puissance hydraulique en énergie mécanique grâce aux pompes. La force hydraulique est fournie par un fluide sous pression. Cette énergie est produite grâce au mouvement de rotation de l’arbre de sortie. Il existe trois grandes catégories de moteurs hydrauliques assez courants à savoir :

Les moteurs à palettes

Ce type de moteur fonctionne grâce à la rotation des palettes. Le mouvement rotatif est induit par l’huile sous pression, mais ne transmet qu’une puissance relativement faible.

Les moteurs à engrenages

Ils sont dotés d’une roue motrice qui tourne sous la pression du fluide. Leur conception est semblable à celle de la pompe à engrenages. Ils sont plus économiques, mais ne produisent qu’un rendement limité.

Les moteurs à pistons

Il en existe de deux sortes : les moteurs à pistons radiaux et ceux à pistons axiaux. En ce qui concerne le fonctionnement des premiers, les pistons en nombre impair tournent sur une came. Quant aux seconds, leurs pistons tournent grâce à la pression d’une liaison de rotule. Plus coûteux, ils fournissent une plus importante vitesse.

Quelles sont les pannes possibles ?

Comme toutes les machines, les moteurs hydrauliques peuvent connaître des dysfonctionnements. Les pannes les plus récurrentes sont :

  • L’aération : elle est caractérisée par la présence de bulles d’air dans le fluide hydraulique.
  • La contamination : elle intervient lors de l’introduction d’un corps étranger dans le fluide.
  • La cavitation : elle surgit lorsque le fluide n’occupe plus tout l’espace disponible à l’intérieur de la pompe.
  • La surpression : elle intervient lorsque les performances de l’engin sont éprouvées dans des conditions non prescrites par le fabricant.
  • Les fuites internes du circuit hydraulique : elles sont souvent dues aux problèmes de régulation de la pompe.

Comment savoir si la panne vient du moteur ?

Si vous utilisez un moteur hydraulique, il y a des signes annonciateurs d’un dysfonctionnement. On peut noter :

  • Les bruits dus à la cavitation
  • Les vibrations ou les coups de bélier
  • La surchauffe du moteur causée par une oxydation trop accélérée de l’huile qui perd de sa viscosité
  • L’odeur d’huile brûlée due à l’échauffement

Où trouver des pièces pour réparer mon moteur ?

Les pièces de rechange et composants des moteurs hydrauliques sont nécessaires à l’entretien votre moteur. Vous pouvez toutes ces pièces sur le site au-comptoir-hydraulique.fr.

Dotée d’un inventaire assez large, la plateforme dispose des modèles de pièces compatibles à tous types de moteurs hydrauliques et de marques variées. Aussi, vous avez la garantie d’être livré dans un temps réduit, ce qui vous permet d’accélérer votre dépannage.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Toutloc