5 conseils pour réussir votre examen du permis de conduire !

L’examen du permis de conduire répond aux mêmes règles que celui du baccalauréat ou encore d’un diplôme universitaire. Un inspecteur, que vous ne connaissez absolument pas, va analyser votre conduite pour définir si vous êtes, oui ou non, capable de circuler en toute sécurité. Il est normal de ressentir un peu de stress. Toutefois, il ne faut pas laisser l’angoisse prendre le contrôle sur vos émotions. Grâce à notre guide, vous allez réussir votre examen haut la main.

Être attentif lors des heures de conduite

Avant de passer l’examen officiel, vous devez impérativement prendre au moins 20 heures de conduite dans une auto ecole avec un moniteur agréé. L’auto ecole est censée vous former et surtout vous préparer pour l’épreuve finale. Soyez attentif lors de ces précieuses leçons. Le moniteur est présent pour répondre à vos questions et pour vous conseiller. Lorsque vous commettez une erreur, il va automatiquement vous corriger et vous expliquer pourquoi vous êtes en tort. Ne cherchez pas à vous rebeller ou à nier. Pour réussir votre permis de conduire, vous devez prendre ses conseils en considération et vous devez surtout les appliquer. La plupart des personnes qui ratent le permis auraient pu réussir si elles avaient écouté un minimum les conseils de leur moniteur. N’ayez pas non plus peur de poser des questions qui vous paraissent bêtes. Il est préférable d’obtenir une réponse tout de suite avant de commettre une erreur le jour venu.

Gérer son stress

Se retrouver derrière le volant d’une voiture est toujours impressionnant surtout si vous en êtes à vos débuts. Il est normal de ressentir une certaine dose de stress. Si vous rajoutez en plus le stress de l’examen, vous risquez de vous sentir mal. Vous devez impérativement travailler sur votre stress pour qu’il ne puisse pas vous faire tout gâcher. Les personnes qui ne réussissent pas à gérer leurs émotions ont tendance à faire n’importe quoi et donc réduisent leurs chances de décrocher leur permis de conduire. Plusieurs solutions existent pour gérer le stress : la relaxation, la méditation, la musique ou encore se replonger dans son livre de code. Chacun devrait pouvoir trouver sa méthode.

Vous pouvez aussi relativiser. Vous avez la possibilité de repasser 5 fois votre permis de conduire. La majorité des personnes ne l’obtiennent pas dès la première fois. De plus, le permis n’a jamais été aussi simple à décrocher. Vous devez avoir seulement 20 points sur 32 et ne pas commettre une faute éliminatoire. Si l’inspecteur n’intervient pas en situation de danger et que vous avez parfaitement respecté le code de la route, vous l’aurez forcément.

Rouler en toute sécurité

L’inspecteur ne va pas regarder que votre façon de conduire ou de vous garer. Il veut avant tout s’assurer que vous ne mettez personne en danger lorsque vous êtes au volant. Il sait pertinemment qu’au début, vous pouvez commettre des petites erreurs ou vous sentir stressé. S’il doit intervenir parce que vous n’avez pas vu un piéton ou que vous êtes en train de coller la voiture devant, vous pouvez dire adieu à votre examen. Soyez concentré lorsque vous conduisez. Si vous conduisez prudemment, il n’y aucune raison pour que vous ne receviez pas votre petite carte rose bientôt.

Vous devez rester maître de votre véhicule en toute circonstance. Pensez également à bien montrer que vous faites vos contrôles avant de vous garer ou de vous engager. L’inspecteur sera intransigeant avec vos angles-morts et vos contrôles visuels. Votre moniteur vous a certainement déjà expliqué les raisons qui doivent vous pousser à constamment contrôler. N’en faites pas trop non plus.

Respecter le code de la route

Avant de passer l’épreuve du permis de conduire, vous devez passer le code de la route. Même si vous l’avez obtenu, vous devez constamment l’appliquer sur le terrain. L’inspecteur a le droit de vous poser des questions sur les règles du code de la route s’il le juge nécessaire. N’hésitez pas à relire votre manuel avant de vous présenter à l’inspecteur. Vous devez vous concentrer sur les panneaux surtout si vous ne connaissez pas la route. Un stop grillé ou une priorité à droite refusée représente une faute éliminatoire. Il serait dommage de louper votre épreuve parce que vous n’avez pas été assez attentif à la théorie.

Étudier les questions

Lors de votre examen, on ne vous demandera pas seulement de conduire. En effet, plusieurs points sont attribués lorsque vous répondez correctement aux questions de l’inspecteur. Ces précieux points peuvent parfois être déterminants et vous permettre d’obtenir votre permis. Généralement, les questions portent sur la mécanique, sur les règles du code de la route ou encore sur la législation en vigueur. Toutes les réponses se trouvent dans votre manuel. Vous pouvez vous entraîner avant en demandant à un proche ou à votre moniteur de vous montrer par exemple comment ouvrir le capot ou changer un pneu. Ces questions sont importantes puisqu’elles vous permettront de savoir comment réagir si vous rencontrez un problème en route dans votre future vie de conducteur autonome.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Toutloc
Logo